Alban Eilir : Jardin magique & Plantes sorcières

La fête d’Alban Eilir, également connu comme le sabbat d’Ostara ou bien l’équinoxe de Printemps, symbolise la lumière (désormais supérieure à la nuit), la fécondité, l’éveil de la Nature… en bref, le Printemps ! Il existe bien des manières de célébrer cette période : feux du renouveau, oeufs peints, décoration du foyer avec des éléments solaires (symboles, fleurs, couleurs…), nettoyage de Printemps, travail magique et consommation d’herbes, de fleurs et de jeunes pousses, formulation d’une intention nouvelle ou d’un projet…

Pour ma part, j’ai décidé de profiter de cette période fortement propice aux semis pour commencer un jardin magique composé, entre autres, de plantes sorcières. J’ai décidé de faire pousser trois types de plantes, pour des usages différents, avec des protocoles de plantation différents. J’aurais beaucoup aimé planter de la sauge également, j’adore cette plante vous le savez, mais elle a tendance à devenir trop volumineuse. Avant de commencer chaque semis, renseignez-vous sur vos graines et leur mode de germination ! Certaines requièrent un temps de trempage, d’autres non. De même, certaines nécessitent beaucoup de chaleur pour germer. Par exemple, les graines de Belladone et de Jusquiame doivent tremper dans de l’eau afin de se ré-hydrater avant d’être enfouies dans la terre. La pavot quant à lui nécessite une belle chaleur avec une forte hygrométrie, c’est pourquoi on place souvent un film plastique transparent à la surface du pot durant les premiers jours.

Je vous conseille de vous mettre dans une ambiance spirituelle proche de celle de vos rituels. N’hésitez pas à faire une petite méditation avant, à purifier votre foyer, à bruler un peu d’encens, allumer quelques bougies ou mettre une musique adaptée.

Les envoutantes mais dangereuses : Belladone, Mandragore, Jusquiame, Datura et Pavot

Ces plantes, outre leur beauté, possèdent de puissants pouvoirs magiques, en particulier pour la divination. C’est avec cette intention particulière que je les ai plantées. Oui, parce qu’il s’agit bien de « charger » les graines avec nos intentions. Ce sont également des plantes ayant un esprit très fort, du genre qu’il ne faut pas contrarier. C’est pourquoi je suis toujours aux petits soins avec elles, du semis jusqu’à la récolte. Mais ne brûlons pas les étapes ! Pour ce faire, rien de plus simple, il vous faut :

  • des graines (choisissez les plantes qui vous parlent)
  • de l’eau lunaire (chargez de l’eau froide à la lumière de la lune)
  • des pots pour semis (j’utilise des pots en fibre biodégradable)
  • du terreau (bio si possible)
  • des bâtonnets (ardoise ou bois)
  • quelques pierres (facultatif)
  • beaucoup de concentration

Prenez votre pot et, si vous le souhaitez, déposez-y une pierre ayant des propriétés en accord avec vos attentes de la plante. Pour ma part, j’ai utilisé de la merlinite, de la malachite et de la cyanite noire, connues pour leurs vertus sur les pouvoirs psychiques et la connexion à la Nature. Ajoutez ensuite une couche de terreau, de quoi remplir le pot au deux tiers et tassez légèrement. Faites un petit creux avec votre doigt et déposez-y une à trois graines tout en vous concentrant sur votre intention magique. Si vous arrivez à concentrer votre énergie dans vos mains, vous pouvez tenir les graines entre vos paumes durant quelques instants. Vous pouvez également profiter de cette étape pour dire quelques mots : prière au Dieu Cornu, incantation, souhait… Recouvrez ensuite la graine de terreau et tassez délicatement à nouveau. Arrosez abondamment avec de l’eau lunaire et plantez un petit bâtonnet contre le bord du pot, avec le nom de la plante. Il ne vous reste plus qu’à la disposer dans un endroit douillet. En général, une exposition mi-ombragé et chaude réussit bien, mais chaque plante à ses exigences. Veillez à garder le terreau toujours humide mais pas trempé.

Ô seigneur sauvage, roi des forêts, porteur de lumière
Bénis ces graines de ton feu, enlace-les de ton pouvoir mystique

Les aromatiques : Menthe, Ciboulette, Basilic et Cebette

Ces simples plantes alimentaires n’en sont pas moins magiques pour autant. Ce sont quatre aromatiques que je mange constamment, je n’ai pas souvenir d’un seul jour où je n’ai pas consommé une de ces plantes ! En particulier la menthe, dont j’adore le parfum et que l’on retrouve un peu partout dans ma maison : sirop, thé, tisane, gommage, huile essentielle, shampooing, baume à lèvre… Ils s’avèrent que ces plantes possèdent des propriétés magiques communes. Et oui, la Nature fait bien les choses, je suis instinctivement attirée par des plantes connues pour leurs pouvoirs de protection, de stimulation de l’activité et de la clarté mentale, de développement des facultés psychiques et spirituelles.

Pour ce qui est du mode opératoire, j’opère de la même manière que précédemment. Cependant, je ne dépose pas de pierre au fond du pot ce coup-ci, seulement un talisman oghamique de ma composition.

Les belles de Printemps : Sparaxis, Anémone et Renoncule

Comme évoqué plus haut, l’équinoxe de Printemps marque la souveraineté de la lumière, le renouveau, la fécondité de la Terre. J’ai voulu profiter de cette occasion pour célébrer la lumière à ma façon, avec des fleurs qui symbolisent pour moi le Printemps. J’en ai également profité pour planter des souhaits, en espérant qu’ils germent et resplendissent de la même manière que ces fleurs. Ici, je ne dépose non pas une pierre ou un talisman au fond du pot, mais un morceau de papier sur lequel j’ai soigneusement écrit un souhait ou un projet, de manière simple et concise. Voici le matériel nécessaire en plus des pots, du terreau et de votre énergie magique :

  • des graines (enfin pour moi ce sont des bulbes)
  • de l’eau solaire (chargez de l’eau froide à la lumière du soleil et laissez-la tiédir)
  • du papier et de l’encre magique

Une fois les semis réalisés, il n’y a plus qu’à patienter. Certaines graines germent au bout d’une dizaine de jours, d’autres mettrons plusieurs mois à montrer le bout de leur nez. Je continue à les arroser régulièrement, avec de l’eau lunaire ou solaire selon les plantes, et ce jusqu’à l’apparition d’au moins quatre petites feuilles. Une fois cette étape franchie, je transplante chaque semis dans un pot plus adapté et je récupère les pierres uniquement.

L’intérêt de réaliser un tel jardin, outre la joie et le plaisir de faire pousser soi-même ses végétaux, est surtout magique. En effet, une plante issue de ce type de jardin, dans ce contexte précis, est trois fois plus puissante qu’une autre. Elle possède une puissance magique qui lui est propre, mais elle est également chargée de votre propre énergie ainsi que de celle de l’équinoxe de Printemps. Une fois intégrée dans votre pratique, la plante n’en sera que plus efficace car elle est triplement puissante et directement reliée à votre magie !

Retracer depuis votre site internet.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :