Mon expérience en tant que modèle

Tout a commencé en 2009. J’étais encore au lycée, je me cherchais, j’avais déjà un style décalé. Je m’amusais souvent à organiser chez moi, avec les moyens du bord, des petites mises en scène fun pour des « selfies » d’avant l’heure. Puis un jour, une amie qui se lançait dans la photographie m’a demandé si j’accepterais de poser pour elle et c’est comme ça que tout a commencé.

modele2

À la base je m’étais dit que ça pourrait être une expérience sympathique, bien que je n’y avais jamais pensé. J’ai donc effectué ce « shoot » et je me suis rendu compte que cela pourrait être bien plus qu’une expérience pour moi. En effet, bien que j’affiche pas mal d’assurance en apparence, j’avais très peu confiance en moi et en mon image durant l’adolescence. J’ai donc envisagé d’utiliser le modeling et la photographie comme « thérapie » afin de plus prendre confiance en moi, de m’afficher et de m’assumer pleinement. On ne peut pas mentir à l’objectif.

modele4

Ainsi j’ai continué sur ma voie durant de nombreuses années, avec des hauts et des bas, des moments difficiles, des moments de remise en question. Mais aussi de super moments inoubliables que ce soit durant les séances photos ou bien les défilés ou events, des gens géniaux à rencontrer, des découvertes constantes. Le monde de la photographie est assez rude, on y trouve tout type de profil et parfois des personnes peu recommandables. C’est également un milieu qui juge beaucoup sur l’apparence et ce n’est pas toujours aisé de faire quelque chose d’original. Mais malgré tout j’ai réussi à tirer mon épingle du jeu bien que je ne sois pas un canon de beauté et que je ne possède pas l’allure d’un mannequin.

modele5

Au fur et à mesure que je mûrissais, mon intérêt pour le modeling a changé. Dorénavant j’avais confiance en moi et je n’avais plus besoin de me prouver quoique ce soit. En revanche, j’ai réalisé que le monde de la photographie était également un moyen de montrer ce que je suis à l’intérieur. Toute ma spiritualité, mes croyances, les traits de ma personnalité, je pouvais mettre tout cela en scène sur ma personne. Et c’est cet aspect-ci de la photographie qui fait que je pose encore depuis toutes ces années. La société dans laquelle on vit laisse peu de place au « fantastique » et à l’imaginaire, alors pourquoi ne pas en saupoudrer le monde ?

modele9

Je peux être une sorcière, une dryade, une naïade, une pirate, une enchanteresse, une elfe, une méchante reine, une femme séduisante, une beauté fragile, une guerrière du Moyen-Age, une valkyrie, une druidesse, une créature terrifiante ou que sais-je encore. Toutes ces facettes font partie de moi, alors pourquoi se contenter d’exposer uniquement mon enveloppe corporel ? Oui, je suis un peu schizo.

Si jamais vous voulez en voir plus, c’est par ici que ça se passe !

Signature

Retracer depuis votre site internet.

Vous pourriez aussi aimer

Commentaires

  • Les Aventures de Malie

    Écrit sur 22 novembre 2016

    Répondre

    Tu es vraiment superbe, les photos sont très belles et j’adore le côté féérique elfique qui transparaît dans tes photos !

  • Lydia

    Écrit sur 22 novembre 2016

    Répondre

    Les photos sont superbes, je te trouve splendide ;); j’adoreeeeee 🙂 l’atmosphère mystique et le côté magique de tes photos ils semblent raconter des histoires des fées et des forêts enchantées (^-^). J’ai peu de confiance en moi même et beaucoup de complexes, ma thérapie est la peinture et le dessin 🙂 et de temps en temps les rêves lucides ou je peux être une autre créature ( le plus souvent un dragon 😛 )

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :