Herboriste, un métier qui dérange

Je vous parle régulièrement de ma passion pour les plantes, les remèdes et la médecine naturelle mais je ne vous avais encore jamais parlé de mon projet professionnel. Enfin, actuellement je suis conceptrice en paysage mais je souhaite me réorienter, sans abandonner complètement ce domaine pour autant. Mais voilà, c’est officiel, j’ai été accepté en école d’herboristerie et vais donc devenir une hors la loi ! Pourquoi une hors la loi ? Eh bien, voyez-vous, depuis bien des années maintenant (1941, il me semble), ce métier est illégal. Il est ainsi interdit de nommer une boutique « herboristerie », interdit de vendre des plantes ou remèdes naturels et d’en donner conseil et le diplôme reconnu par l’État d’herboriste a été supprimé. Pourquoi tout cet acharnement envers cette profession ? Trop de concurrence envers les pharmacies et pas assez rentable pour l’État. Et puis, pourquoi diable se soigner avec des plantes, avec du naturel alors qu’on possède des médicaments chimiques bien lourds ?

Enfin bref, je pourrais passer des heures à débattre sur ce sujet, mais là n’est pas l’intérêt de cet article. Je voulais seulement partager avec vous cette bonne nouvelle et tout ce que ça représente pour moi. Vous le savez maintenant, je suis très attirée par les plantes et par ce monde où nature, science et magie se mêle. Inutile de vous dire qu’il me tarde de dévorer cette formation et de m’enrichir de nouvelles connaissances. Je pourrais alors les utiliser concrètement et j’ai bien l’intention, à terme, de produire et de commercialiser divers produits (plantes, tisane et thé, fleurs comestibles, cosmétiques, et autres ingrédients de la nature). Je pourrais être mon propre patron, travailler à mon rythme et exiger la qualité et le soin que je désire pour mes produits. Ce sera un travail à l’échelle humaine, simple, utile, en accord avec la nature.

J’ai vraiment envie de guider les gens vers un mode de vie plus sain, plus simple, plus naturel. Il semblerait que ce soit dans l’air du temps, car de plus en plus de personnes s’y intéressent et s’interrogent. Alors il faut encourager ce mouvement, les aider, leur expliquer les vertus des remèdes naturels, leur fonctionnement, leur confection, etc. J’aimerai également permettre aux gens de voir la nature dans son ensemble et non pas par un domaine unique. Une fleur n’est pas juste une senteur, une couleur, une vertu, une histoire, une chimie, un pouvoir ésotérique, une légende, un poison… C’est tout cela à la fois et on ne peut prétendre connaitre la nature sans tous ces éléments.

Voilà, je suis aux anges de pouvoir réaliser un projet qui me tient vraiment à coeur. Je me vois m’épanouir dans ce domaine et j’en deviens très impatiente. Et oui je vais devenir cette femme étrange, qui vit au milieu des plantes, prépare des remèdes obscurs et que l’on traiterait de « sorcière » à une autre époque. Ou bien, comme le dirai mon adorable père, je vais devenir druide.

Retracer depuis votre site internet.

Vous pourriez aussi aimer

Commentaires

  • Loue

    Écrit sur 31 janvier 2017

    Répondre

    Superbe article ! J’aimerais moi aussi un jour faire une formation de ce type…serait-ce possible que tu me donnes le nom de ton école ? Merci beaucoup 🙂

  • Emilie

    Écrit sur 31 janvier 2017

    Répondre

    Tu réalises mon rêve… Je suis diplômée en biologie végétale et les plantes ont toujours été pour moi les merveilles du monde. Je serais curieuse d’en savoir plus sur cette formation. Bravo à toi, ça va être passionant.

  • Angèle

    Écrit sur 31 janvier 2017

    Répondre

    C’est génial ! Quelle formation tu as prise ? Moi je suis à l’Ecole des Plantes de Bruxelles 🙂

  • Elodie

    Écrit sur 1 février 2017

    Répondre

    Je savais même pas que cela existait :). Bonne nouvelle pour toi. J’aimerais tellement savoir ce qui me correspondrait…

  • Diane Snotra

    Écrit sur 7 février 2017

    Répondre

    C’est une activité très honorable que tu vas pouvoir commencer ! Les plantes sont un don de la nature. Si elles existent, ça n’est pas pour rien. Personnellement, ça fait des années maintenant que je me soigne grâce aux plantes. Elles ont une efficacité vraiment réelle comparé à ces médicaments chimiques vendus en pharmacies aux multiples effets secondaires… 😉

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :