Journal de rêves lucides #1

J’ai décidé de vous partager des extraits de mon journal de rêves. Ici, il s’agit du témoignage de ma toute première expérience de rêve lucide. Je précise que ce rêve n’a pas été provoqué. Je dormais dans le seul but de me reposer et n’avais nullement cherché à être lucide. Je ne suis pas psychologue, et par conséquent je n’ai pas la prétention de tout comprendre dans mes rêves, ni de savoir interpréter les choses correctement. Ceci est donc le récit de ce que j’ai vu et ressenti, avec mes mots, bien qu’ils ne soient pas toujours justes. Le but de ce partage est également de vous montrer que ce genre de rêve est une expérience très personnelle, qui n’aurait rien à voir d’un individu à l’autre. L’idée est également de vous faire constater qu’au début de cette expérience, il ne faut pas s’attendre à des rêves très longs ou transcendants, cela vient progressivement.

Bonne lecture ! N’hésitez pas à me faire part de votre journal ou bien de votre interprétation de mon rêve.

« Premier rêve dont je suis complètement sûre qu’il était lucide. Je marchais le long du bras d’un étang, à ma gauche, avec peu de profondeur. Peut-être était-ce une berge. Ce paysage me rappelait quelque peu la Bourgogne où je vais souvent en vacances. Tout en marchant, je regardais l’étendue d’eau, tantôt découverte, tantôt à travers la végétation, et j’avais peur de voir quelque chose comme un cadavre qui flotterait à la surface de l’eau. J’avais peur parce que je savais que j’allais voir quelque chose de tel en fait. Peut-être que cela me vient de l’histoire d’un vieil ami de la famille qui s’est donné la mort de la sorte. Mais dans tous les cas, à chaque fois que je m’approche de l’état de conscience d’un rêve lucide, mon esprit génère des idées et des images angoissantes. Peut-être est-ce une sorte de système de défense pour me dissuader de continuer.

Alors que je marchais en scrutant l’eau avec appréhension, j’ai serré ma main droite et ai senti que je tenais un petit crayon de bois dedans. C’est à cet instant précis que j’ai su que j’avais pris possession de mon rêve, car j’ai senti ce crayon dans ma main alors même que j’étais dans mon lit. À ce moment même, j’ai regardé une fois encore l’eau et y ai vu ce que je redoutais tant. Elle était là, dans une robe du XVIIIème siècle lie-de-vin et noire, flottant la face dans l’eau. Ses cheveux flottait également et se mêlait au tissu avec harmonie. En revanche, sa vision ne m’a pas horrifié comme je l’aurais cru. Elle semblait si paisible.

C’est alors que mon esprit a rassemblé toutes ses forces pour reprendre le pas sur la conscience que j’avais acquise dans ce rêve. Soudain ma vision est devenue moins claire et je ne distinguais plus les détails du paysage. Il devint impossible pour moi de bouger à nouveau. J’ai essayé de toutes mes forces d’amener ma main droite à mon visage mais c’était comme si une immense force invisible m’étreignais afin de me contraindre à rester immobile. J’ai dû faire, l’espace de quelques instants, ce qu’on appelle une paralysie du sommeil. Puis, je me suis réveillée.

Je compte bien réitérer l’expérience car je sais que cela sera enrichissant pour moi. Un jour, les cartes m’ont dit que pour développer plus encore mes facultés psychiques, il fallait que je renforce mon esprit et que je renonce à la peur. Je pense que ce type d’exercice le rendra plus fort et plus résistant. D’autre part, je sais et je sens qu’il y a beaucoup de choses dissimulées en moi. Bonnes ou mauvaises, je ne sais pas. Je sais seulement qu’elles sont enfouies très profond en moi. J’avoue que cela me fait peur. C’est peut-être de là que vient ce mécanisme de défense lors de mes rêves lucides. Peut-être que je m’empêche moi-même d’accéder à une partie de ma conscience car j’ai peur de ce que j’y trouverai. Mais il le faut. Sinon je ne pourrais jamais avancer, ni me connaitre réellement. Je ne sais pas ce que je dois conclure de ce rêve, je sens seulement que je dois y retourner et voir le visage de cette femme. D’autres questions nécessitent également des réponses. Qu’est-il arrivé à cette femme ? Quel message a-t-elle pour moi ? Pourquoi avais-je un crayon dans ma main ? Pourquoi ne pouvais-je voir que le paysage à ma gauche ? Que se cache-t-il à droite ? Pourquoi une robe de ce siècle ? Est-ce cohérent avec l’époque de la victime ou est-ce mon esprit qui a été influencé par la série historique que je regarde ces derniers temps ? »

Retracer depuis votre site internet.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :