Les plus grandes meurtrières de l’Histoire : les plantes

Voilà un sujet qui me passionne. Depuis bien des années j’accumule des connaissances en botanique, que ce soit pour ma satisfaction personnelle ou bien pour mon métier. J’ai d’abord commencé par vouloir les reconnaitre, dans un intérêt scientifique, en particulier les espèces sauvages et champêtres. Apprendre leur nom latin, leur nom vernaculaire, leur spécificité, leur lieu de prédilection, etc.

Puis j’ai commencé à m’interroger sur leurs vertus. Adepte des médecines dites « douces » et non médicamenteuses, c’était parfait pour moi. J’ai ainsi découvert que la plus insignifiante des petites fleurs possède en réalité de grandes propriétés lorsque l’on sait l’utiliser. Je sais alors qu’une infusion de bruyère est miraculeuse en cas d’infection urinaire, qu’une branche d’aloe vera fait des miracles pour les piqûres et démangeaisons, qu’une inhalation de menthe poivrée peut venir à bout des rhumes les plus tenaces et bien d’autres choses encore.

Baume, onguent, inhalation, cataplasme, infusion, dès lors que je connaissais le pouvoir de ces plantes, je n’avais plus qu’à trouver comment les utiliser. Par exemple, l’arnica fait des miracles sur les hématomes et les foulures, mais ne vous avisez pas d’en ingéré sous peine d’empoisonnement grave.

Voilà un parfait point de pivot vers mon sujet principal : les plantes, ces grandes meurtrières. Une des choses qui me passionne le plus chez les plantes, c’est cette faculté à pouvoir guérir, droguer  ou empoisonner selon le dosage ou bien l’utilisation. Après tout, qui se méfierai de la toxicité d’une pomme de terre ? Et pourtant. Combien de personnes au travers de l’Histoire sont mortes par intoxication ? Par erreur de posologie ? Par empoisonnement ? La majorité des médicaments, drogues et poisons utilisés de nos jours ont été fabriqués à partir de substance active végétale.

Plante4

Il est très important de ne pas prendre de la ciguë pour du persil, mais nullement de croire ou de ne pas croire en Dieu.

Denis Diderot

D’autres plantes de notre quotidien sont également très toxiques. Laurier rose, digitale, pavot, aconit, euphorbe, renoncule, etc. Toutes ces plantes sont très communes de nos jardins et pourtant, l’ingestion de celle-ci peut causer la mort.

Au cours de mes recherches j’ai alors appris les bienfaits des plantes, leur utilisation, leur toxicité et je me suis rendu compte que le « danger » nous entoure. Il serait tellement facile de s’empoisonner ou d’empoisonner quelqu’un. Toutes ces plantes que l’on chéri pour leur aspect esthétique dans nos jardins. On ne soupçonnerait pas leur hostilité. C’est pour toutes ces raisons que, selon moi, les plantes représentent une des entités les plus dangereuses de notre planète. Et notre ignorance rend cette entité d’autant plus forte.

Je suis continuellement en train de compléter et d’enrichir mes connaissances sur les plantes : lesquelles guérissent, lesquelles tuent, lesquelles sont des drogues, l’histoire de chacune de ces plantes aux travers des âges. Méfiez-vous si vous prenez le thé chez moi.

Signature

Retracer depuis votre site internet.

Vous pourriez aussi aimer

Commentaires

  • Spath

    Écrit sur 15 septembre 2016

    Répondre

    J’aime beaucoup ce nouveau blog.
    Les deux articles que je viens de dire (celui-ci et celui sur « suis-je une sorcière ») me font le même effet qu’une madeleine de Proust. En effet, pendant tout mon lycée j’étais intéressée par les plantes et leur propriétés. Avec les études supérieures, je me suis peu à peu éloignée de ces préoccupations (pour aller vers le côté géologie de la force xD). Je suis heureuse que tu me ramène à cette époque !
    Donc merci 🙂

  • Tom Cadix

    Écrit sur 1 octobre 2016

    Répondre

    Bonjour,bonsoir THE BEWITCHING POISONER !
    Etant en 1re S au lycée je prépare mon TPE, dans celui-ci je traite des plantes les plus meurtrières. Je me retrouve ainsi sur ton blog qui est à vrai dire, très intéressant.
    Si tu as de plus amples informations à partager je te serai infiniment reconnaissant !
    Bisous <3

    • The Bewitching Poisoner

      Écrit sur 1 octobre 2016

      Répondre

      Ton sujet de TPE est bien plus intéressant que le mien à l’époque haha ! Je veux bien t’aider si je peux mais il faut que tu m’en dise un peu plus sur ton sujet 😉

  • Tom Cadix

    Écrit sur 1 octobre 2016

    Répondre

    Je cherche des renseignements sur ces plantes utilisées en médecine dont le dosage peut varier entre Sauver une vie et Tuer une vie (ça se dit ça ? ) J’aimerai aussi m’intéresser à celles qui contiennent du poison et dont la beauté nous fait oublier qu’elles peuvent nous tuer !
    Par pitié, aide-moi ! Wikipédia n’y connait rien !

    • The Bewitching Poisoner

      Écrit sur 1 octobre 2016

      Répondre

      Lis ces deux articles, ça peut peut-être t’intéresser 🙂

      http://www.avogel.ch/fr/encyclopaedie-plantes/la-dose-fait-le-poison.php
      http://www.avogel.ch/fr/encyclopaedie-plantes/des-plantes-toxiques-dans-les-bois-et-les-champs.php

      Sinon de mémoire, tu peux t’intéresser à l’arnica, à la colchique et au ricin qui sont des poisons redoutables mais sont aussi utilisés en médecine ou bien en beauté.
      Pour les plantes quotidiennes de nos jardins qui sont toxiques il y a le laurier rose, la glycine, les digitales, le muguet.
      Et pour les beautés mortelles (j’entends ces plantes magnifiques qui nous tente) il y a bien sur la belladone (dans le temps les femmes s’en mettait dans les yeux pour se dilater les pupilles et paraitre plus belles et envoutantes), mais aussi l’hellébore noire, la datura, le pommier de Sodome etc 🙂

      Ce qu’il y a à retenir principalement avec les plantes c’est que la plupart sont toxiques, et ce n’est pas forcément les plus sauvages ou méconnues (au contraire!), que la posologie joue énormément sur l’effet de la plante (remède/poison, d’ailleurs renseigne toi sur le concept de mithridatisation ça peut être intéressant pour toi), et aussi la partie de la plante que tu utilises et comment (cuit ? cru?).

      Sur internet il n’y a pas des millions d’infos là dessus, mais tu devrais trouver ton bonheur en bibliothèque !

  • Tom Cadix

    Écrit sur 1 octobre 2016

    Répondre

    La problématique de mon TPE est : Comment l’Homme s’écarte-t-il du danger de la nature ?
    Ma partie traite de La faune et la flore. Je trouve sur internet des tas d’informations croustillantes quant à la faune mais je n’ai rien quant à la flore. Je suis à la cueillette de chiffres et d’informations compromettantes sur les Plantes.
    J’espère que je peux compter sur toi !

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :