Nettoyage de printemps

La fin de l’hiver vient de passer, la belle saison douce et lumineuse qu’est le printemps s’installe tout doucement. Si vous êtes comme moi, à cette période d’entre deux, l’envie irrépressible de faire du ménage chez soi et dans sa vie se fait ressentir. Peut-être avez-vous déjà votre manière fétiche d’effectuer ce nettoyage mais voici ma façon de faire. Rien de bien extraordinaire, je vous partage juste mes habitudes pour ce ménage de printemps afin de nettoyer au sens propre comme au figuré toute ma taverne et accueillir à bras ouverts la nouvelle saison !

Première étape, la plus importante, la musique. Autant pour un nettoyage classique je m’ambiance avec des musiques des plus inopinées, autant pour ce ménage aussi physique que spirituel, je m’oriente plus vers de la musique « folk » qui me transporte à droite à gauche. Je vous invite à lire mon article sur mes artistes favoris pour vous faire une idée ou simplement pour découvrir ! Il faut que ce soit de la musique qui vous apaise, avec laquelle vous vous sentez en accord. Bien évidemment, vous l’aurez deviné, pour moi il ne s’agit d’autre que le groupe norvégien Wardruna.

Deuxièmement, balayez. Oui, oui, vous avez bien lu ! Exit l’aspirateur pour cette fois, ressortez votre bon vieux et fidèle balai. L’idée est de balayer entièrement votre maison de haut en bas, d’est en ouest, tout en vous imprégnant de la musique. Jetez tous les détritus dehors. Profitez-en également pour balayer de votre esprit toutes vos préoccupations et autres sentiments néfastes.

Troisième étape, le tri. Une fois votre repaire balayé, faites le tour de chez moi, toujours de haut en bas et d’est en ouest. Récupérez toutes les affaires dont vous ne vous servez pas ou dont vous n’avez plus besoin. Vêtements, jeux, papiers, livres, produits cosmétiques, nourriture, etc. Voyez ce que vous pouvez donner ou recyclez, jetez le reste en dernier recours.

Quatrièmement, brulez de la sauge. Munissez-vous d’un bâton de sauge blanche, allumez-le et imprégniez votre maison entière de sa fumée. Une fois de plus, de haut en bas et d’est en ouest. Prenez le temps de bien imprimer votre maison avec cette fumigation en dirigeant la fumée avec votre main ou bien une plume. La sauge permet de nettoyer un espace de toutes énergies négatives ou résiduelles afin de repartir sur des bases saines. Une fois la maison entièrement imprégnée, faites de même avec vous. Amenez la fumée vers votre visage, puis votre corps, de sorte à vous baigner dedans. Visualisez clairement dans votre esprit toute la négativité qui sort de votre vie et de votre tanière.

Cinquième étape, de l’huile de coude ! Maintenant que vous avez débarrassé votre maison de l’ancien et du négatif, il est l’heure de frotter et d’épousseter. Je ne vais pas vous décrire comment faire le ménage, c’est selon vos habitudes. Cependant, mon meilleur ami pour cette étape est un spray fait maison composé d’eau, de vinaigre blanc et d’huile essentielle de menthe des champs. Ça nettoie, désinfecte, fonctionne pour toutes les surfaces et parfume magiquement votre intérieur.

Sixièmement, apportez de l’énergie positive. Votre taverne vient d’être nettoyé de fond en comble à tous les niveaux. C’est dorénavant un espace neutre, il est donc primordial d’y installer une bonne énergie pour ne pas avoir travaillé en vain ! Pour ce faire, j’allume un bâton de mon encens préféré, et je baigne ma maison de la même façon qu’avec la sauge. Profitez en pour danser, chanter et imprégner votre énergie dans cet espace.

Septième et dernière étape, affinez et embellissez votre intérieur. Amener de l’énergie positive chez soi c’est bien, mais il faut que cela puisse s’installer durablement. Ainsi, n’hésitez pas à réarranger votre intérieur afin de vous y sentir plus en accord que jamais, quitte à déplacer des meubles. Allumez des bougies, fleurissez votre table, décorez vos murs, etc. Il faut que vous vous sentiez bien chez vous, comme un nid douillet qu’on ne quitterai pour rien au monde.

Et voilà, le tour est joué ! Rien d’extraordinaire en soi, mais si cela est fait avec intention, les résultats seront toujours probants. Rien de tel pour repartir du bon pied et s’épanouir en harmonie avec le printemps. Après cette étape de purification de votre espace, vous pouvez également en profiter pour accomplir quelques rituels de protection si vous en ressentez le besoin.

C’est Elle qui éveille la terre, réchauffe de sa lumière.
Elle nous amène les bourgeons et les fleurs printanières.
Le feuillu rôde dans la forêt, l’arbre de mai est dressé.
Les jeunes filles se couvrent de fleurs en espérant le bonheur.
Un doux parfum embaume les prés et invite à s’enlacer.
Le menhir est couvert de baisers et les sources décorées.
Nous célébrons la fertilité et les unions sont sacrées.
Dansez, chantez et tournoyez, pour faire revenir l’été.

Siannan

Retracer depuis votre site internet.

Vous pourriez aussi aimer

Commentaires

  • Diane Snotra

    Écrit sur 29 mars 2017

    Répondre

    Et bien cet article tombe à pic ! J’ai justement fait sécher un bouquet de sauge cueillie dans mon jardin afin de purifier ma maison avec et je ne savais pas trop comment commencer cela. Je vais donc m’inspirer de ce que tu nous écris dans ton article, merci !
    Sinon, tu es absolument sublime sur tes photos ! Une véritable nymphe.

    • The Bewitching Poisoner

      Écrit sur 3 mai 2017

      Répondre

      Tu m’en diras des nouvelles, et aussi selon toi combien de temps la sauge a gardé ton espace ‘sain’ 🙂 La sauge marche très bien chez moi, mais j’ai vraiment besoin de le faire régulièrement…

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :