Le pouvoir de la Lune et du Soleil associé aux plantes

Vous commencez à me connaitre, je suis une grande passionnée des plantes et de leurs vertus esthétiques, thérapeutiques et ésotériques. Bien souvent, ces différents aspects des plantes sont exploités individuellement, alors qu’en vérité l’on peut parfaitement concevoir une préparation les alliant tous.

Mais tout d’abord, commençons par quelques petits rappels en ce qui concerne les infusions, décoctions et leur utilisation. Une infusion consiste à faire macérer des plantes dans de l’eau qui a été portée à ébullition. En revanche, une décoction consiste à faire mijoter les plantes dans de l’eau qui frémit, toujours sur le feu donc. Quel est l’intérêt d’une de ces méthodes par rapport à l’autre ? C’est tout simplement que l’infusion est plus adaptée pour les parties délicates des plantes : les feuilles, les fleurs, les boutons, les baies, les graines, etc. La décoction, vous l’aurez deviné, s’adresse aux parties les plus ardues de la plante, qui nécessite plus de temps et de chaleur pour diffuser ses actifs, tels que les racines, l’écorce et les branches.

Pour ce qui est de l’utilisation de plantes fraiches ou bien séchées, dans le premier cas la tisane sera plus savoureuse et dans le second plus concentrée en actifs. Cependant l’utilisation de plantes fraiches ou sèches ne fait pas une énorme différence non plus.

Ainsi, pour réaliser environ un litre d’une infusion de votre choix, placez 40g de plantes séchées (ajustez selon vos préférences la quantité) dans un grand bocal, versez un litre d’eau bouillante et laissez infuser 30 minutes.

Pour un litre de décoction, mettez 40g de plantes séchées dans une casserole, ajoutez un litre d’eau froide et portez à ébullition. Laissez ensuite mijoter à feu doux avec un couvercle pendant 30 minutes. Si vous souhaitez une tisane encore plus concentrée, faites infuser le mélange pendant toute une nuit après la décoction.

Si vous utilisez des plantes fraiches, multipliez les proportions de plantes par deux.

Les infusions et décoctions permettent donc d’extraire les propriétés thérapeutiques des plantes, mais il est également intéressant de « charger » ces préparations avec l’énergie de la Lune ou bien du Soleil. On parle d’infusion lunaire et d’infusion solaire.

Ainsi, pour réaliser une infusion solaire, il vous suffit de placer vos herbes dans un bocal en verre transparent, d’y ajouter de l’eau froide et de laisser le mélange en plein soleil pendant plusieurs heures, sous couvercle hermétique bien entendu.

Pour réaliser une infusion lunaire, placez de même vos herbes dans un récipient, ouvert cette fois, et ajoutez y de l’eau froide. Laissez infusez de la sorte toute une nuit au clair de lune. N’importe quelle Lune sera bénéfique pour votre infusion, sachez seulement que les nuits de pleine Lune seront optimales.

Vous pouvez également allier le pouvoir des plantes au pouvoir des pierres en plaçant quelques cristaux ou gemmes dans votre mélange durant l’infusion, après purification et chargement de ceux-ci bien sûr. Essayez cependant de respecter les différentes affinités entre les plantes, pierres et la Lune ou le Soleil. Par exemple, une tisane de fleurs de pissenlit est plus sensé en infusion solaire que lunaire…

Je vous propose à présent une (ou plutôt deux en vérité) recette de tisane lunaire. Elle est faite pour être dégustée avant d’aller se coucher. Elle apporte fraicheur, calme, intuition, clairvoyance et amplifie les capacités psychiques. Ainsi, si vous êtes adepte de la divination, des rêves lucides ou bien du voyage entre les mondes, cette tisane est parfaite pour vous. Les quantités sont pour des plantes séchées, sinon doublez les doses.

Le mélange doux

Pour un litre de tisane, préparez :
– 12g de feuilles d’armoise (Artemisia vulgaris)
– 6g de racines de valériane (Valeriana officinalis)
– 10g de feuilles de menthe verte (Mentha spicata)
– 6g de feuilles et tiges de thym (Thymus vulgaris)
– 6g de fleurs de bleuet (Centaurea cyanus)

Le mélange fort (mon préféré)

Pour un litre de tisane, préparez :
– 12g de feuilles et de fleurs d’absinthe (Artemisia absinthum)
– 6g de racines de valériane (Valeriana officinalis)
– 10g de feuilles de menthe poivrée (Mentha × piperita)
– 6g de feuilles et de tiges de thym (Thymus vulgaris)
– 6g de fleurs de lotus bleu (Nymphaea caerulea)

L’armoise et l’absinthe peuvent avoir un gout amer, n’hésitez pas à ajuster les quantités selon vos goûts ou bien à ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de votre choix. Laissez infuser avec de l’eau froide sous les rayons de la lune. Une fois encore vous pouvez ajouter une pierre dans votre préparation : merlinite, moldavite et pierre de lune sont mes favorites. Ensuite, vous n’avez plus qu’à déguster et profiter du voyage.

Retracer depuis votre site internet.

Vous pourriez aussi aimer

Commentaires

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :