Le quotidien d’une mystique inspirée

Plus j’observe les gens autour de moi et plus je me rends compte que la société nous impose un mode de vie aux besoins factices et qui complique bien la vie. Depuis plusieurs années maintenant, je me dirige vers un nouveau style de vie plus simple, plus personnel, plus terre à terre. Comme bien souvent, un retour aux sources est bénéfique et allège l’âme de prises de tête superficielles.

J’ai arrêté de me poser sans cesse des questions sur les faits et gestes de chacune des personnes avec qui j’interagissais. C’est complètement néfaste étant donné que notre analyse se base sur notre vécu personnel. Pourquoi se prendre la tête ? Les faits sont plus évocateurs que les paroles. Personnellement ça m’a changé la vie, je me suis beaucoup plus ouverte aux autres et ça m’a permis d’améliorer mon discernement.

J’ai complètement modifié mon quotidien. Même s’il est vrai que je passe beaucoup de temps sur mes ordinateurs (travail professionnel et personnel, divertissement, etc), cela fait à présent cinq ans que je ne regarde plus la télé ni n’écoute la radio. Et là encore je m’en remercie. Arrêter d’embrouiller mon cerveau avec toutes ces informations et nullités sans importance m’a permis de me concentrer sur les choses qui me plaisaient réellement. J’ai aussi retrouvé toute ma créativité.

Bien que je sois végéta*ienne depuis plus de douze ans, j’ai encore amélioré mon alimentation en favorisant les produits frais, locaux, issus de l’agriculture biologique. J’évite au maximum les produits cuisinés, boissons industrielles, etc.

Au final mon quotidien c’est quoi ? C’est passer du temps à faire des choses que j’aime, que j’ai envie de faire et qui me tiennent à coeur. C’est m’alimenter de manière saine et respectueuse de l’environnement et des animaux. C’est savoir lâcher prise et prendre du recul sur les problèmes « si insurmontables » qui semblent m’entourer. Ceux-ci ne sont, au final, qu’une illusion.

J’aime la solitude. Certains diront que je n’ai pas d’amis, mais là n’est pas la question, j’aime juste avoir des moments de tranquillité, de calme, seule. Je n’ai pas besoin de m’entourer d’une masse innombrable de personnes avec qui je n’ai des liens que superficiels. J’ai peu d’amis, mais ce sont des liens forts, malgré la distance qui nous sépare parfois.

Je ne suis peut-être pas « normale », mais je suis simple. Vivre simplement, s’autosuffire un maximum et embrasser sa spiritualité, voilà le mode de vie qui me correspond. Dévorer une corbeille de fruits frais, se balader dans la forêt, y ramasser des petits trésors, cuisiner de saison, cueillir des fleurs et des fruits, s’enrouler dans un plaid et regarder par la fenêtre, faire des expériences spirituelles, confectionner des remèdes maison, s’instruire sur des sujets qui me passionnent, prendre soin de mon jardin, concevoir un projet d’avenir, grimper aux arbres, découvrir de nouveaux endroits, concocter des décoctions, macérât ou onguent, prendre soin de mon corps, admirer la lune, faire sécher des plantes, promener avec mon chien, bidouiller des tisanes, se tremper les pieds dans une rivière, voir mes amis autour d’une bonne bière, travailler sur mon ordinateur, faire des expériences avec toutes sortes de plantes, bouquiner en buvant un thé bien chaud, ramasser des pierres et coquillages, s’allonger dans l’herbe, écouter de la musique les yeux fermés, se perdre dans la forêt, rêver, entendre la nature… et tant d’autres choses.

Depuis que je vis de cette façon, je me sens plus en accord avec moi-même et avec la nature qui m’entoure. J’ai complètement développé mes sens et surtout mon intuition. J’aime être différente et j’aime percevoir ce que les autres ne voient pas. J’aime mon côté border-line, j’aime intriguer certaines personnes et en effrayer d’autres. J’ai retrouvé le goût de certaines choses que j’avais oublié. Je me trouve également plus épanouie, j’ai plus de temps pour moi et pour mes centres d’intérêts. J’ai mes propres règles et limites. Je ne regrette aucun de mes choix de vie et j’ai la ferme intention de continuer sur cette voie.

Retracer depuis votre site internet.

Vous pourriez aussi aimer

Commentaires

  • Lydia

    Écrit sur 10 janvier 2017

    Répondre

    Mon mode de vie est comme le tien ( mais ça fait beaucoup de temps que je n’ai pas allé à la forêt parce que ça me fait un peu peur, je te raconterai une petite histoire quelque jour) j’ai heureusement pu connaître quelqu’un comme moi ( mon copain) et on vivre la vie de la même manière que toi, vivre simplement en faisant des choses qui nous apportent de là joie sans faire du mal et sans nous embrouiller avec des choses superficielles. J’ai beaucoup aimé ton article, ça fait tellement plaisir de te lire!

  • Gwen

    Écrit sur 11 janvier 2017

    Répondre

    Je me retrouve dans ton texte, j’en discutais avec un ami justement hier, qui est très matérialiste. Il achète en quantité de fou juste parce qu’il est attiré par la nouveauté, pour s’en débarrasser quelques temps après. Il ne comprenais pas que je n’étais pas « dépensière » « consommatrice » et pire, que les choses que j’achetais était souvent d’occasion. Autant dire qu’on a vite mis court à la discussion puisqu’un échange n’étais pas possible.
    Comme toi, les choses simples me suffisent, je fais toujours rire le chéri quand je suis trop contente de me fair eun grand bol de fruit et de dire « haaaaan, c’ets la meilleur mangue de l’année » « haaaaaan, un pitayaaaa » « haaaaaaan du thééééé »
    je me sens comme toi beaucoup mieux depuis ce mode de vie, je suis fière de chaque effort que je fais pour aller vers le mode de vie que je souhaite.

    Belle soirée à toi.

  • Diane Snotra

    Écrit sur 7 février 2017

    Répondre

    Tu as choisis de vivre une vie tout simplement comme nous devrions tous la vivre. Depuis que je me suis mise à penser et à vivre de cette manière, je me sens moi aussi plus en accord avec moi même. Il faut savoir s’écouter pour être en harmonie.

  • Justine

    Écrit sur 16 avril 2017

    Répondre

    Tu es une personne que j’admire énormément, bien que je ne te connaisse qu’à travers tes articles. J’aime comme toi la nature, la simplicité, boire des bières avec mes potes…J’aime bidouiller moi-même mes soins naturels, j’avance petit à petit vers le végéta*isme et je commence tout juste à m’intéresser à l’Occultisme. 🙂
    J’aimerais arriver à atteindre cette « paix spirituelle » comme toi (J’ai le temps d’y travailler, je n’ai que 18 ans ^^).
    Bref, je voulais te dire que ton article m’a beaucoup motivée à poursuivre mon travail sur moi-même, cela m’a même remonté le moral! (je traverse une période un peu difficile). Un gros bravo pour ton super blog et un grand merci pour cet immense partage d’astuces et de culture! :3

    • The Bewitching Poisoner

      Écrit sur 3 mai 2017

      Répondre

      Ton message me fait vraiment chaud au coeur ! Je suis contente de pouvoir t’apporter ce réconfort 🙂 Pour ce qui est de ta situation, ne t’en fais pas, tout se mets en place avec le temps… Moi-même il y a quelques mois j’étais encore totalement perdue 🙂

  • mariegrimoires

    Écrit sur 7 mai 2017

    Répondre

    Complètement d’accord, même si j’ai mis 42 ans pour en arriver à un mode de vie simple, sans prise de tête, sans complexe et au contraire avec un brin d’amusement lorsque je vois dans le regard des gens « d’où sort cette extraterrestre ? ». 😉

  • Emilie Carole

    Écrit sur 28 mai 2017

    Répondre

    Je ne laisse que très rarement de messages sur les blogs mais je tenais à te remercier. Grâce à toi, je renoue moi aussi avec ce mode de vie, de penser, un peu particulier qui était le mien il y a longtemps et que j’ai abandonné pour diverses (mauvaises) raisons. On m’a dit que j’avais perdu ma magie. Ça m’a touchée, presque blessée. Je souhaite retrouver la sorcière en moi et tu m’inspires beaucoup en ce sens. Même si je suis un peu perdue, je l’avoue. C’est difficile, mais je me sens déjà apaisée. Continue surtout 🙂

Laisser un commentaire

Close
%d blogueurs aiment cette page :